Débardage manuel

Dernière expérimentation pour valoriser les micro parcelles des Pyrénées: Le système "BUQUETTE"

Le débardage manuel, ou plutôt le débusquage

Oui oui, les forêts des pyrénées sont constituées d'une multitudes de petites parcelles pentues recemment enfrichées, ces parcelles regorgent de bois de chauffage, mais sont difficilement exploitables pour les machines actuelles trop lourdes et trop encombrantes dans les pentes.

Une idée: optimiser la chaine de débardage du bois de chauffage.

En effet, tout homme ayant coupé du bois s'est réchauffé 3 fois au moins avant de le bruler.

Ce constat n'est pas "légéndaire" mais il oublie que tout homme ayant fait du bois de chauffage s'est réchauffé 3 fois et a eût "mal au dos"!

Sans moyens mécaniques modernes la corvée du bois de chauffage peut vite devenir un enfer pour les disques intervertébraux.

 

Dans les autres rubriques de ce site, vous avez pu découvrir le treuil portable à cabestan.

En complément de cet engin, Je vous présente la version "moderne" de la schlitte Vosgienne.

 

Il s'agit de conditionner directement votre bois de chauffage à  l'endroit ou vous l'avez abbatu.

 

Pour ce faire quelques outils simples:

Une tronçonneuse d'abattage de 50 cm cubes minimum

Une masse 

Un coin

Un merlin léger

Une longe de 5 à 8 m

Un jeu de mousquetons

6 tonneaux de récupération en polyéthylène bleu avec couvercle noir et cerclage metallique pour lier ce couvercle.

 

Ces tonneaux doivent avoir une capacité de 225 litres et être "ARRONDIS" sur leurs angles pour pouvoir glisser en sous bois.

On fait 2 trous, au centre du fond et au centre du couvercle de 10 à 12 mm (de Diamètre) avec une pointe chaude.

On fixe 2 bouts de corde d'escalade de 1m que l'on noue à l'interieur sur un tasseau en bois pour faire butée (donc 2 morceaux par tonneau)

Sur les morceaux de corde qui sont à l'exterieurs on fait une boucle que l'on mousquetonne.

Il ne reste plus qu'à ajouter un fil de fer avec une boucle sur le tour du tonneau pour accrocher ce dernier à un arbre lorsque le couvercle est ouvert.

Vous montez dans le bois avec 2 ou trois tonneaux attachés à la queue leu-leu.

Vous remplissez vos tonneaux avec le bois coupé en morceaux : les "BUQUETTES" (taille entre les plaquettes et les buches)

Pict0216

-de 15, 20, 25 cm pour les gros diamètres

Ce billonnage très court est nécessaire pour fendre facilement les gros diamètres sans fendeuse et pour mieux remplir les tonneaux.

Il permet de plus un séchage acceléré. 

-de 30,à 40 cm pour les diamètres qui n'on pas besoin d'être refendus.

Vous fermez votre tonneau et attachez la longe de 15m de long. Vous pouvez descendre votre charge "en laisse" grace à son simple poids sur une piste, route ou point de rassemblement pour un treuillage éventuel.

 Pict0213

Si la pente est très raide, vous passez la longe derriere un arbre et faites descendre la charge petit à petit, d'arbres en arbres, comme si vous assuriez quelqu'un à l'escalade.

Arrivé au véhicule, vous déplacez votre charge comme bon vous semble et pouvez l'amener directement devant la cheminée ou la stoker (couvercle ouvert) au soleil pour finir de la faire sécher.

Bon travail et n'oubliez pas d'annuler vos séances chez l'ostéopathe.

Quelques conseils:

Un tonneau rempli fait entre 80 et 100kg de bois, il faut donc 4 tonneaux pour faire une stère.

Si vous vendez ce bois, vendez-le au poids (peseé individuelle des tonneaux devant le client) et au degré d'humidité. (des hygromètres se vendent dans le commerce).

Consignez vos tonneaux et récupérez les plus tard...

Ce site est édité par le Va Nu Pieds.

Toute reproduction même partielle des images nécessite une autorisation écrite de la direction.

Le logo "vnp" est une marque déposée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×